Le signet

Le blog d'une bibliovore qui s'assume: mes coups de coeur, déceptions, découvertes, aventures, rêves et cauchemars littéraires!

10 février 2009

Tout l'honneur des hommes

toutlhonneurTitre Tout l'honneur des hommes
Auteur
Alexandra Lapierre
Genre
Roman historique / Biographie
Publication
2008
Pages
444 + annexes
Mon évaluation
****

Merci à Babelio et l'opération Masse Critique pour l'envoi de ce livre!

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

En résumé

En 1839, les combats font rage entre les guerriers musulmans du Caucase et les armée de l'Empire orthodoxe de Russie. L'imam Shamil, qui dirige les cavaliers des montagnes, est contraint de livrer son fils comme otage à son ennemi, le tsar Nicolas Ier.

Alors âgé de 8 ans, Djemmal-Eddin se retrouve propulsé dans un monde raffiné, pétri de luxe et de culture à des milliers de verstes du sien. Sa personnalité hors du commun, son intelligence et ses talents militaires lui valent une place de favori auprès du Tsar et de sa famille. Tiraillé entre les deux cultures qui se détestent, le fils de l'imam devra bâtir un équilibre délicat pour construire sa propre identité. Jusqu'au jour du retour parmi les siens...

Mon avis

J'ai été littéralement envoûtée par le destin de Djemmal-Eddin, un personnage historique fascinant dont je n'aurais même pas soupçonné l'existence. Il faut dire que l'histoire du Daghestan et de la Tchétchénie au XIXème siècle était pour moi perdue dans un flou insondable! (J'ose imaginer que je ne suis pas la seule dans le cas!) J'ajoute que, si je n'avais pas lu ce livre, je serais probablement restée encore longtemps dans l'ignorance sans chercher à m'instruire davantage sur cette tranche de l'histoire qui n'éveillait en moi aucun intérêt particulier.

Alexandra Lapierre, elle, n'est certainement pas dans ce cas. Elle a en effet passé 3 ans à récolter le matériel nécessaire et à voyager dans les lieux traversés par Djemmal-Eddin pour composer ce passionnant roman. Cependant, si l'on sent le solide bagage théorique qui soutient l'intrigue, l'histoire du fils de l'imam n'est jamais ennuyeuse ou "scolaire". C'est un défaut que je crains toujours de rencontrer dans les romans historiques: un ton professoral qui fait passer l'aspect romanesque et divertissant à l'arrière-plan. Ce n'est certainement pas le cas de "Tout l'honneur des hommes" qui, s'il est d'une rigueur historique sans faille, se lit avec plaisir et facilité.

Usant d'une plume quasi-cinématographique, l'auteur nous emmène des rudes paysages du Caucase aux splendeurs du Palais d'Hiver et fait littéralement transpirer des pages sa passion pour cette histoire. On vibre de rage et de colère avec Djemmal-Eddin. On en revient comme d'un agréable voyage, des images forte plein les yeux. A découvrir!

Seul bémol pour moi, la couverture vraiment trop kitsch à mon goût. Je ne sais pas si l'aspect doré est censé donner un côté "russe" à la chose mais moi, franchement, ça ne m'aurait pas donné envie de l'acheter...

Posté par Keltia3 à 18:00 - Critiques - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • Belle critique

    Ce livre m'a l'air très intéressante. Je le note !

    Posté par Kidae, 11 février 2009 à 14:30
  • Oups !

    Désolée pour la faute à "intéressant".

    Posté par Kidae, 11 février 2009 à 14:31
  • @ Kidae: pas de problème Bonne lecture d'avance!

    Posté par Keltia, 11 février 2009 à 15:40

Poster un commentaire