Le signet

Le blog d'une bibliovore qui s'assume: mes coups de coeur, déceptions, découvertes, aventures, rêves et cauchemars littéraires!

30 janvier 2011

La femme du Ve

la_femme_du_5emeTitre La femme du Ve
Auteur
Douglas Kennedy
Genre
Littérature contemporaine, fantastique
Publication
2007
Éditeur version française Belfond
Édition lue Pocket
Pages
409
Mon évaluation
***

Une ambiance morne et grise qui s'étend comme une couverture élimée sur laquelle le fantastique vient faire ses griffes...

En résumé

Empêtré au cœur d'un scandale qui lui coûte sa réputation, sa place de professeur de cinéma dans une université prestigieuse et sa famille, Harry Ricks se réfugie à Paris. Il espère y prendre un nouveau départ en se lançant dans l'écriture du livre qu'il a toujours voulu écrire. Malheureusement, la ville lumière, loin d'être une terre d'inspiration, se révèle d'une noirceur inimaginable. De mauvaises rencontres en mésaventures qui lui coûtent ses maigres économies, Harry se retrouve subitement embarqué dans une activité illégale dont il ne peut plus se sortir sans risquer sa peau.

La rencontre inespérée d'une femme mystérieuse et sensuelle rend des couleurs à son morne et désespérant quotidien. Lorsque la réalité bascule et que la mort semble ne cesser de croiser son chemin, elle est sa bouée de sauvetage...

Mon avis

Après en avoir abondamment entendu parlé, c'est la première fois que je me suis plongée dans un livre de Douglas Kennedy. Je dois honnêtement avouer qu'il m'a fallu arriver à près de la moitié du livre pour me sentir réellement intéressée par l'histoire. Cela s'explique à mon avis en partie par l'ambiance particulièrement morne et désabusée du roman et l'état dépressif de son personnage principal. Mais lorsque Douglas Kennedy commence à soulever la couverture du réel et du quotidien pour laisser le fantastique s'engouffrer dans son récit, la partie devient tout de suite plus passionnante.

J'ai tourné la dernière page de ce roman le sourire aux lèvres, comme c'est le cas lorsque le générique d'un bon film s'affiche à l'écran. 'La femme du Ve ne me laissera certes pas un souvenir impérissable mais je ne regrette pas d'avoir fait sa rencontre.

A lire si vous êtes d'humeur à affronter une ambiance tristounette pour affronter le mystère. A éviter si vous avez contracté le 'winter blues'.

Plus

Une adaptation sur grand écran du roman est prévue pour cette année avec Kristin Scott Thomas dans le rôle de la femme du Ve.

Posté par Keltia3 à 17:43 - Critiques - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire