Le signet

Le blog d'une bibliovore qui s'assume: mes coups de coeur, déceptions, découvertes, aventures, rêves et cauchemars littéraires!

29 juillet 2010

Evana 4

LEROY_evana4_3Titre Evana 4
Auteur
Philip Le Roy
Genre
Thriller ; Inclassable
Publication
2009 (Au diable vauvert)
Édition lue Le livre de Poche (2010)
Pages
401
Mon évaluation
****

Un 'must' pour les mordus du 7ème art et les amateurs de romans sombres et cyniques hors du commun.

En résumé

Zender Arbacan est un producteur et un réalisateur mégalomane qui rêve de réaliser l'œuvre cinématographique ultime. A l'aube de sa carrière, tel un dieu du cinéma, il s'était donné pour mission de révéler au commun des mortels sa femme idéale, son Ève personnelle, façonnée par ses soins pour faire à jamais rêver les hommes : Evana. Pour y parvenir, il a séduit des femmes exceptionnelles, les a lentement transformées en déesses du grand écran avant de leur demander d'incarner Evana. Une seule est allée jusqu'au bout de son interprétation et s'est suicidée à l'issue du tournage, accédant par là à l'immortalité réservée aux icônes du 7ème art.

Des années plus tard, Zender est agressé le jour de son mariage. Quelqu'un cherche à l'assassiner, mais qui ? Les soupçons se portent sur ses anciennes égéries. Pour confondre la coupable, Zender invite les 6 femmes fatales dans sa somptueuse propriété...

Mon avis

Tous les lecteurs connaissent ce sentiment : il est des livres qui vous captivent dès les premières lignes. De ces bouquins dont vous vous savez prisonniers avant même de terminer le premier chapitre. L'étrange univers d''Evana 4', vous happe dès les premières pages par une plume résolument graphique qui vous donne l'impression de découvrir l'histoire sur un écran de cinéma.

L'aventure se poursuit par la rencontre d'une galerie de personnages tour à tour fascinants, cyniques, désabusés, exceptionnels et magnifiques. On s'amuse à imaginer sous les traits de quelles actrices chacune des femmes fatales pourrait s'incarner (et d'ailleurs, l'auteur nous livre son casting personnel sur son site !). On savoure les innombrables références au cinéma et à la musique (on trouve même les titres de la 'bande-originale du livre' sur les dernières pages). On apprécie le contraste de l'atmosphère à la fois glamour et trash.

La narration, entrecoupée de flash-backs, dévoile peu à peu les dessous de l'intrigue jusqu'à la révélation finale qui s'accorderait parfaitement avec celle d'un bon film.

A recommander à tous les amoureux du cinéma. Les amateurs de l'oeuvre de Xavier Mauméjean devraient également être séduits par la plume de Philip Le Roy.

Posté par Keltia3 à 19:05 - Critiques - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

    Je pourrais bien me laisser tenter par ce livre mais il faut absolument que ma PAL diminue avant!...

    Posté par La plume..., 02 août 2010 à 13:03
  • Un coup de coeur pour moi ! Merci le prix polar du LDP pour cette belle découverte !

    PS : je découvre ton blog par la même occaz ! Vraiment très sympa, bonne continuation

    Posté par Jess, 04 août 2010 à 23:08

Poster un commentaire