Le signet

Le blog d'une bibliovore qui s'assume: mes coups de coeur, déceptions, découvertes, aventures, rêves et cauchemars littéraires!

27 juillet 2010

L'Inconnu du Nord

inconnunordTitre L'Inconnu du Nord
Auteur
Anna Jansson
Genre
Thriller
Publication
2006
Édition lue Le livre de Poche (2010)
Pages
408
Mon évaluation
*

Toutes les règles ont leur exception : moi qui raffole de la littérature policière scandinave, au point de déclarer que les meilleurs auteurs de thrillers sont suédois, me suis particulièrement ennuyée à la lecture de 'L'inconnu du Nord'.

En résumé

La paisible île de Gotland, au large de la Suède, voit son quotidien tranquille chamboulé lorsque plusieurs de ses habitants succombent subitement à une mystérieuse maladie. Très vite, les malades se multiplient, au point de dépasser les capacités des médecins et hôpitaux de l'île. L'inspecteur Maria Wern est directement touchée par l'épidémie lorsque son fils est placé en quarantaine. Devant enquêter au même moment sur plusieurs meurtres mystérieux, Maria lutte dans cette atmosphère chaotique pour rétablir l'équilibre sur l'île.

Mon avis

L'épidémie est sans doute l'un des ingrédients les plus efficaces pour créer l'atmosphère d'un bon thriller. La maladie est un tueur aveugle et sans pitié face auquel la lutte est d'entrée de jeu inégale. J'attendais de 'L'inconnu du Nord' cette ambiance angoissante et la retranscription d'un combat pour la survie. Malheureusement, les ingrédients pseudo romantiques insérés d'entrée de jeu (première page) par Anna Jansson ont tôt faits de casser l'ambiance espérée :

"Le seringat venait tout juste d'achever sa pleine période de floraison. A présent, l'odeur était un peu douceâtre et les pétales étaient déjà froissés et brunis sur les bords. Trop tard, exactement comme cela avait été le cas à l'époque où il était amoureux d'Angela mais n'avait pas su trouver les mots qui convenaient. Cela lui faisait toujours mal d'y penser."

J'aurais bien sûr pu passer outre cette parenthèse tragico-glamour (oui, c'est une nouvelle expression !) si ce genre de passage ne s'était pas répété tout au long du livre et de façon aussi attendue. En fin de compte, l'aspect 'thriller' et 'roman policier' ne se ressent que dans une petite proportion des 400 pages du roman.

Par ailleurs, quelques mois après la fin de la très médiatique campagne de prévention contre la grippe H1N1, il faut dire que le sujet central du livre ne présente plus beaucoup de nouveautés (ce qui bien sûr n'est aucunement la faute de l'auteur, le livre ayant été publié en 2006). Les descriptions des mesures de prévention, de la propagation de l'épidémie, du traitement, etc. ne sont qu'une nouvelle répétition de ce qui a été répété sans relâche les mois derniers.

Bref, si vous cherchez un livre facile à lire sur fond de catastrophe, 'L'Inconnu du Nord' peut répondre à vos attentes. Les amateurs avides de frissons et de suspense peuvent se passer de démasquer le fameux inconnu, l'enquête ne fera probablement que les ennuyer.

Posté par Keltia3 à 23:06 - Critiques - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Hi hi, c'est vraie que les pandémies, j'ai eu ma dose pour un moment.

    Posté par zarline, 28 juillet 2010 à 14:45

Poster un commentaire