Le signet

Le blog d'une bibliovore qui s'assume: mes coups de coeur, déceptions, découvertes, aventures, rêves et cauchemars littéraires!

29 juin 2010

Savoureux sirop

Quand j'étais petite, j'avais l'habitude de tremper le bout du doigt dans le sirop de grenadine avant d'ajouter l'eau, pour profiter du goût pur, dans toute sa puissance. On serait certes vite écœuré si on devait en ingurgiter plus de quelques gouttes non diluées mais la saveur du sirop pure a un côté délicieusement intense...

grenadine

Lorsque je me plonge dans des nouvelles, je retrouve cette sensation brutale et intense. Le goût pur : l'action dépouillée de toute la dilution que peuvent apporter descriptions, mises en contexte, exploration psychologique ou autre. Dans une bonne nouvelle, tous les ingrédients d'un bon roman de 500 pages sont là. La différence, c'est qu'ils vous sont servis tous en même temps et de manière extrêmement condensée... comme un bon sirop !

On rencontre les personnages comme si on heurtait un inconnu dans la rue. On vit les scènes d'action comme des coups de poing. Les dialogues vont droit au but et les révélations ne prennent pas le temps de se faire annoncer ou pressentir. On vit l'histoire comme une expérience intense, sa fin comme un choc.

Et comme le sirop de grenadine, il ne faut pas en abuser au risque de se lasser. Mais quel bonheur quand même de vivre en quelques dizaines de pages l'aventure de sa vie !

Posté par Keltia3 à 20:03 - Les livres et moi - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire