Le signet

Le blog d'une bibliovore qui s'assume: mes coups de coeur, déceptions, découvertes, aventures, rêves et cauchemars littéraires!

12 février 2010

The Lovely Bones

Réalisation : Peter Jackson
D'après le roman d'
Alice Sebold
Année :
2010
Genre :
fantastique, drame
Mon avis :
*****

Lovely_Bones_Poster

Adapter un livre sur grand écran n'est jamais chose facile. Quand ses ramifications vont du fantastique au drame psychologique, saupoudré d'une touche mystique et d'une ambiance de thriller, le défi est encore plus grand. Certains seront déçus de l'adaptation de Jackson qui propose ici sa lecture personnelle de l'œuvre. A mes yeux, c'est une réussite.

L'histoire

Le 6 décembre 1973, Susie Salmon, une adolescente de 14 ans, est violée et assassinée sur le chemin de retour du lycée. Un drame qui donne un tour inattendu à la vie de sa famille, ses amis, ses voisins... Mais elle a beau être morte, Susie est toujours là. Témoin muet de la vie de ceux qu'elle a quitté, elle suit depuis son propre paradis le deuil et la reconstruction de ses proches. Tandis que, de son côté, elle cherche à trouver la paix et à faire arrêter son meurtrier.

Mon avis

Un film ne pourra jamais refléter fidèlement l'expérience littéraire unique qu'en fait chaque lecteur. Par contre, la mise en images peut apporter à une œuvre un nouvel éclairage et mettre en exergue des éléments que l'on ne peut décrire sur papier. C'est un fait et Peter Jackson, Fran Walsh et Philippa Boyens l'ont bien compris.

Dès lors, le scénario se concentre sur Susie et son paradis, le deuil de son père, le personnage inoubliable de sa grand-mère, le courage de sa soeur et la pathologie de Mr Harvey. Exit la description de la remise en question de sa mère, la construction du caractère de Buckley, l'exploration de l'amitié étrange qui naît entre Ruth et Ray... Seules quelques allusions y sont faites. Certains personnages présents dans le livre, comme la mère de Ray, passent complètement à la trappe. 

Mais pour compenser ces absences douloureuses, Peter Jackson nous offre un au-delà qu'aucun livre n'aurait pu nous offrir. Des couleurs splendides, des animations à couper le souffle, des paysages grandioses... Le spectateur en prend plein les yeux ! La confrontation entre Susie et son meurtrier, sa révolte devant sa fin brutale et son acceptation progressive de l'horreur absolue sont extraordinairement bien représentées et contrastent violemment avec les scènes idylliques.

Une fois de plus, la jeune Saoirse (prononcez plus ou moins 'sircha') Ronan est bluffante et démontre une fois encore qu'elle est l'une des jeunes actrices sur lesquelles il faut compter. Rachel Weisz et Mark Wahlberg sont très convaincants tandis que Susan Sarandon campe une grand-mère idéale. Stanley Tucci offre une performance remarquable et incarne avec beaucoup de finesse le personnage du psychopathe. Personnellement, j'ai trouvé Reece Ritchie tout à fait mignon dans son rôle de Ray Singh, ce qui ne gâche rien. ;-) 

Bref, j'ai en ce qui me concerne passé un excellent moment de cinéma. Un conseil si vous allez le voir après avoir lu le livre : gardez l'esprit ouvert et acceptez de vous laisser entraîner non pas dans l'histoire d'Alice Sebold mais dans une de ses nombreuses interprétations possibles.

Plus

Sur le site officiel du film, Peter Jackson et Fran Walsh reviennent sur la difficulté d'adapter un roman au cinéma et leur méthode de travail pour y parvenir.


Commentaires

    Peut-être que le film me plaira car je n'ai pas aimé le livre et ne l'ai d'ailleurs pas fini...

    Posté par anjelica, 12 février 2010 à 16:24
  • Tu crois qu'il est possible d'apprécier ce film après ne pas avoir aimé du tout le livre dont il s'inspire ?

    Posté par Ys, 12 février 2010 à 16:28
  • @ Anjelica : si le film te plaît alors que le livre non, ça m'intéresserait de le savoir. Si tu le vois, fais moi signe


    @ Ys : tout dépend ce que tu n'as pas aimé dans le livre. Si c'est l'histoire en elle-même, tu risques sans doute de ne toujours pas aimer... Si c'est le style d'écriture, le rythme alors peut-être que tu apprécieras cette version.

    Posté par Keltia, 12 février 2010 à 17:07
  • Ah je suis contente de voir un avis positif, car beaucoup de critiques sont mauvais. Le film serait kitch et l'histoire pas intéressante.
    Je vais quand même allé le voir et je te donnerai mon avis.

    Posté par Arwen, 13 février 2010 à 14:21
  • J'avais juste entendu le titre du film mais je ne connaissais pas son histoire.

    Posté par Lilibook, 16 février 2010 à 12:45
  • Et bien je l'ai vu hier soir et je l'ai trouvé très mauvais. Vraiment j'ai été déçue par rapport au livre qui est magnifique. L'histoire est bâclée et le thème principal n'est pas exploité.
    Rien n'est bon à part le visuel du Paradis qui m'a plu.

    Posté par Arwen, 20 février 2010 à 15:05
  • Je me réjouis d'aller voir le film .. j'ai lu le livre il y a longtemps (près de 7 ou 10 ans) et je n'ai plus tout en tête, mais les extraits vu sont magnifiques ...

    Posté par éléa, 20 février 2010 à 16:01
  • @ Arwen : aïe ! Apparemment le film récolte des avis tranchés : on adore ou on déteste. C'est ce que je constate autour de moi en tout cas...

    @ éléa : j'espère que l'expérience sera plus convaincante pour toi qu'elle ne l'a été pour Arwen

    Posté par Keltia, 20 février 2010 à 20:52
  • tu as tout à fait raison, c'est la grand-mère idéale ^_^ Susan Sarandon est géniale dans ce rôle. Une vrai fofolle ! Sinon j'ai légèrement été déçue par le film. J'en attendais un peu trop sûrement.

    Posté par La liseuse, 23 février 2010 à 16:13
  • J'ai lu le livre - un de mes coups de coeur, j'ai rédigé un billet il y a quelques jours - j'irai voir le film.

    Posté par Livvy, 07 mars 2010 à 17:46
  • Finalement je l'ai vu et l'ai adoré (la critique est sur mon blog) par contre est-ce que quelqu'un se souvient si le tueur meurt dans le livre ? Je n'arrive plus à me souvenir de ce détail. Pour moi il me semblait que non ..

    Posté par éléa, 15 mars 2010 à 22:12
  • j'ai bien aimé le livre! L'histoire est touchante.

    Posté par Sourifleur, 20 août 2011 à 21:23

Poster un commentaire