Le signet

Le blog d'une bibliovore qui s'assume: mes coups de coeur, déceptions, découvertes, aventures, rêves et cauchemars littéraires!

03 décembre 2009

Les âmes brûlées

amesbruleesTitre Les âmes brûlées
Auteur
Andrew Davidson
Genre
Fantastique
Publication
en anglais 2008 (The Gargoyle)
Edition lue Plon (2009)
Pages
499
Mon évaluation
***



Ce sont les commentaires élogieux de La Liseuse qui m'ont convaincue de découvrir ce premier roman d'un auteur canadien. Si j'ai trouvé l'aventure divertissante, je suis quand même un peu restée sur ma faim...

En résumé

Une star de film porno, au passé sombre et mouvementé, se retrouve gravement brûlé à la suite d'un accident de voiture. Couvert de cicatrices, affreusement mutilé, il voit sa carrière s'effondrer et ses connaissances l'abandonner. Devenu un monstre, il n'attend qu'une chose : sortir de l'hôpital où le corps médical s'acharne à assurer sa survie... pour se suicider. Mais sa rencontre avec Marianne Engel, une femme à la santé mentale apparemment défaillante, va tout changer. Excentrique et extravertie, elle est la première à regarder son corps sans ciller et prétend même le connaître depuis près de 700 ans...

Au travers de cette rencontre, le brûlé marche pas à pas vers la rédemption, sur fond d'histoires étranges venues du fond des temps et de plongées dans l'Enfer, de Dante.

Mon avis

Si vous cherchez à vous évader, à traverser les siècles en compagnie d'héros et d'héroïnes plus émouvants les uns que les autres, à assister à la renaissance d'un homme, ce roman est fait pour vous. Évasion et divertissement sont au menu (ainsi, justement, que des descriptions culinaires à en baver!) de ce premier ouvrage d'Andrew Davidson.

Malheureusement, je ne me suis pas sentie aussi transportée par ce livre que je l'aurais attendu. Le style d'écriture, tout d'abord, m'a paru manquer cruellement de relief. Je n'ai pas été convaincue par les effets que l'auteur tente d'ajouter en insérant le discours de la mauvaise conscience du héros dans des encadrés que j'ai trouvé plus gênants pour la lecture qu'autre chose. J'ai trouvé les personnages stéréotypés et prévisibles. Les histoires racontées par Marianne Engel sont très jolies mais trop proches du cliché à mon goût et naïves. Au vu des commentaires d'autres lecteurs sur la toile, je m'interroge : suis-je devenue une lectrice trop exigeante ? Peut-être bien... En tout cas, ce roman aura au moins eu le mérite de me donner envie de découvrir l'œuvre de Dante.

Cela dit, je reste convaincue que le roman remplira parfaitement sa mission auprès de ceux et celles qui cherchent avant tout à oublier le quotidien et à voyager pour quelques heures !

Posté par Keltia3 à 19:55 - Critiques - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Malheureusement, c'est un livre que j'ai abandonné, je n'ai pas du tout embarqué...

    Posté par jules, 04 décembre 2009 à 01:45
  • J'étais tentée par ton résumé jusqu'au moment où la femme prétend connaître cet homme depuis 700 ans...
    Mon côté terre à terre a du reprendre le dessus
    Un livre qui n'est pas pour moi mais je pense effectivement qu'il pourrait plaire aux adeptes du genre

    Posté par Cynthia, 05 décembre 2009 à 15:25
  • Aïe ! dommage. J'ai trouvé l'écriture fluide et agréable pour un 1er roman. voyons voir ce que nous réserve l'auteur à l'avenir...

    Posté par La liseuse, 06 décembre 2009 à 01:17
  • le sujet me fait un peu peur!

    Posté par Pom', 06 décembre 2009 à 08:21
  • J'ai eu du mal à entrer dans ce livre, mais après j'ai beaucoup aimé

    Posté par Ankya, 08 décembre 2009 à 18:10
  • Mince alors, un coup de coeur pour moi ! Mais je comprends tout à fait tes réticences, tu n'es pas la seule !

    Posté par Theoma, 09 décembre 2009 à 12:14
  • Coucou! je ne sais plus si je t'avais proposé le swap SF? Mais il me semble que tu es pas mal occupée, non?

    Posté par Loula, 09 décembre 2009 à 12:37
  • @ jules : je peux comprendre, j'aurais peut-être décroché si je n'avais pas lu de commentaire positif sur ce livre avant d'entamer sa lecture.

    @ Cynthia : évidemment, si on n'accroche pas à la dimension fantastique, c'est mal parti pour apprécier ce genre de livre

    @ La Liseuse : oui, pour une fois, nos avis divergent!

    @ Pom' : tu veux parler de la brûlure?

    @ Ankya : j'ai eu le même sentiment mais l'histoire ne m'a quand même pas convaincue au terme de la lecture.

    @ Theoma : c'est amusant de voir comme ce livre provoque des avis tranchés ! Au moins, il provoque une réaction des lecteurs, c'est un point positif à mon avis!

    @ Loula : Merci Loula! Je suis effectivement hyper overbookée en ce moment (comme le prouve ma présence limitée sur la blogosphère en ce moment!).

    Posté par Keltia, 10 décembre 2009 à 08:06
  • J'avais quant à moi beaucoup aimé... un livre qui m'a donné envie d'y croire.

    Posté par Karine:), 29 décembre 2009 à 20:43

Poster un commentaire