Le signet

Le blog d'une bibliovore qui s'assume: mes coups de coeur, déceptions, découvertes, aventures, rêves et cauchemars littéraires!

23 octobre 2009

Rois et Capitaines

Rois_et_CapitainesTitre Rois et Capitaines
Auteurs
12 auteurs français rassemblés par Stéphanie Nicot (directrice artistique festival Imaginales): C. & R. Belmas, P. Bordage, A. Cabasson, L. Davoust, T. Day, J. d'Hem, C. Dufour, J. Heliot, J-P. Jaworski, L. Kloetzer, M.Mazaurette, R.Tanner.
Genre
Anthologie, nouvelles, fantasy épique, aventure
Publication
2009
Éditeur
Mnémos
Pages
310
Mon évaluation
*****


Voici un achat, qui date de la dernière édition des Imaginales, que je ne regrette pas! Sortez vos boucliers et épées...

En résumé

Guerriers, capitaines sur un champ de bataille... ou sur un navire, combattants impitoyables sans foi ni loi, redresseurs de torts, lutteurs désespérés ou défenseurs d'une cause...Rois et reines d'autres âges, d'autres mondes, apprentis-monarques, souverains éclairés et majestés de l'ombre...

Telle est la galerie de personnages, extrêmement variée, qui peuple les pages de ce recueil dédié à l'imaginaire épique, sous toutes ses formes. De l'heroic fantasy pure et dure à la comédie, au burlesque, en passant par la presque science-fiction et la féerie... Bienvenue sur les champs de bataille!

Mon avis

Je me suis littéralement régalée de cette anthologie. Pas de doute, l'Imaginaire dans la langue de Molière n'a rien à envier à ses voisins d'Outre-Atlantique et d'Outre-Manche!

Comme elle le confie dans les remerciements, Stéphanie Nicot a pu compter sur un véritable 'casting de rêve' pour composer cet ouvrage. Mais les auteurs ne font pas tout : il faut également saluer le discernement de l'anthologiste qui a rassemblé des plumes de qualité, oui, mais surtout des imaginaires extrêmement variés. Pas une nouvelle de ce recueil ne ressemble à l'autre (on aurait pourtant pu craindre des répétitions, voire des clichés en abondance, vu le thème choisi), chacune est une véritable perle dans son style.

Si cette diversité prévient l'ennui, elle implique cependant que la plupart des lecteurs, même très ouverts, accrochent moins à l'une ou l'autre nouvelle proposée, plus éloignée de leur propre imaginaire. Personnellement, je n'ai pas réussi à 'entrer' dans la toute dernière nouvelle du recueil (j'ai caressé un instant l'espoir d'avoir trouvé le recueil dont j'aimerais autant chacune des nouvelles!), rédigée par Laurent Kloetzer. L'histoire ressemble à un rêve fiévreux où se mélangent rêves et réalités où les identités des personnages se brouillent. J'ai renoncé après une dizaine de pages, complètement perdue et un peu frustrée de ne rien y comprendre (il est pourtant rare que je renonce à une lecture comme ça). Je peux toutefois concevoir que ce genre puisse plaire à des lecteurs moins accroché à l'aspect logique des choses que moi!

A saluer également, la très belle performance de Julien d'Hem, nouvelle plume tombée par hasard dans ce recueil (sa bonne "fée" s'appelle Michel Robert, un auteur qui n'avait pas le temps de participer à l'anthologie et qui l'a 'pistonné'), et dont quelques lignes se retrouvent même au dos de l'ouvrage, en guise de résumé. J'ai trouvé certains passages de son histoire vraiment remarquables même si la qualité est un peu inégale selon les moments (on sent l'auteur qui se cherche encore et on ressent fortement l'influence d'autres auteurs). Je suivrai en tout cas avec attention sa carrière (j'espère que cette participation lui ouvrira des portes!).

A recommander aux amateurs de fantasy, bien sûr, mais aussi et surtout à ceux qui voudraient découvrir ce genre ou qui penseraient que toutes les histoires de fantasy ressemblent à du Tolkien (je n'ai rien contre ce dernier mais la fantasy, c'est bien plus vaste!).

Posté par Keltia3 à 13:42 - Critiques - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Commentaires

    Tous ces auteurs sont inconnus à mon bataillon! Fantasy + épique, ça ne me tente pas pour le moment mais un jour qui sait

    Posté par Cynthia, 23 octobre 2009 à 14:58
  • @ Cynthia: Je n'en connaissais que 2 de la liste et quelques autres de nom mais dans leur style, ce sont de très bons auteurs, à découvrir

    Posté par Keltia, 23 octobre 2009 à 15:45
  • Très très bonne antho. Ma grande découverte est sûrement Montefellone de Jaworski avec une style époustouflant. J'ai pu bavarder avec lui aujourd'hui au salon de l'imaginaire. Pas de bol, j'avais oublié mon Rois et capitaines, snif ! Pour la dernière nouvelle, voilà ce que j'en ai dit dans mon billet : "Rois et capitaines se referme sur un récit halluciné et fort bien écrit, qui met à rude épreuve son lecteur. De songes fiévreux en rêves labyrinthiques, le héros de L’orage comme le lecteur en ressortiront troublés." Drôle d'impression en refermant le bouquin.

    Posté par La liseuse, 24 octobre 2009 à 23:40
  • @ La liseuse: Oui, je me souviens de ton billet, tu avais trouvé les bons mots pour décrire cette dernière nouvelle.

    J'ai vu Jaworski à Epinal et lui ai acheté 'Gagner la guerre' mais je ne l'ai toujours pas lu!

    Posté par Keltia, 25 octobre 2009 à 10:23

Poster un commentaire