Le signet

Le blog d'une bibliovore qui s'assume: mes coups de coeur, déceptions, découvertes, aventures, rêves et cauchemars littéraires!

04 septembre 2009

Neverwhere

neil_gaiman_neverwhereTitre Neverwhere
Auteur
Neil Gaiman
Genre
Fantasy urbaine
Première publication
1996
Editeur original BBC Books
Edition lue Review, 2005 (édition revue et augmentée)
Pages
372 + annexes (interview de l'auteur, prologue alternatif, ...)
Lu en anglais
Mon évaluation
*****


Je n'avais pas encore lu ce chef d'œuvre de Neil Gaiman, c'est chose faite maintenant! Je vais pouvoir m'attaquer aux suivants :-)

En résumé

Richard Mayhew est un jeune Écossais vivant à Londres. Il a un job dans une grosse entreprise, un petit appartement, une fiancée qui le mène par le bout du nez et un meilleur ami, son collègue, avec qui il va fréquemment au pub. Bref, il a tout pour être heureux et mener une petite vie tranquille.

Tout bascule au moment où il décide de venir en aide à une étrange jeune femme, visiblement blessée, étalée sur un trottoir. 'Door' (c'est son nom) n'a pas seulement un look original, elle a également un comportement déroutant. Remise de ses blessures (sans l'aide d'un médecin), elle envoie un message de détresse à l'aide d'un pigeon de ville et reçoit la réponse par l'intermédiaire d'un rat...

Et ce n'est que le début des événements étranges auxquels va être confronté Richard...

Mon avis

Imaginez que sous les grandes villes du monde, dans les égouts et les conduits de métro, vive secrètement toute une société, invisible à nos yeux. Cité des gens 'tombés entre les fissures du monde', le 'Londres du dessous' abrite des monstres, des anges, des chevaliers, des meurtriers, des guerriers et d'étranges femmes pâles vêtues de velours...

Neil Gaiman est un magicien : en quelques pages, il transforme un univers qui nous est familier et y ouvre des portes vers des mondes inexplorés. Dans cette nouvelle réalité, on peut acheter des cauchemars sur le stand d'un marché itinérant, les rats sont sacrés et parlent à quelques élus, les noms de station de métro signifient vraiment quelque chose et le célèbre 'mind the gap' alerte les navetteurs sur le monstre qui vit sous les voies de métro et attrape les imprudents qui s'approchent trop près du bord...

Plein d'humour anglais et de cynisme, 'Neverwhere' ravira notamment ceux qui ont apprécié 'Jonathan Strange & Mr Norrell'.

Réflexion sur le sens de la vie, sur le quotidien, le consumérisme, l'amitié, la vengeance, la confiance, la quête de l'identité, ... 'Neverwhere' est tellement riche et dense qu'il nécessiterait plusieurs lectures pour être vraiment et profondément compris. Cela dit, la première lecture est délicieuse et on en ressort ébloui.
Tout comme l'univers qu'il décrit, 'Neverwhere', se compose en effet de plusieurs couches, invisibles aux yeux de ceux qui ne prennent pas la peine d'observer ce qui les entoure. Les niveaux de lecture sont multiples et le contenu si riche que je suis persuadée de pouvoir lire et relire ce livre en y découvrant chaque fois de nouveaux éléments, de nouvelles pistes de réflexion.

Ouvrez grand votre imagination et laissez-vous emporter! Le voyage sera inoubliable! 

Plus

serie_neverwhereA l'origine de 'Neverwhere', il y a une série de la BBC, scénarisée par Neil Gaiman et diffusée en 1996 (6 épisodes). Frustré de la quantité de ses idées qui étaient abandonnées au tournage ou coupées au montage, faute de temps ou de moyens, Neil Gaiman décide de rédiger un livre dans lequel il raconterait toute l'histoire, dans sa version originale. C'est ainsi qu'est né 'Neverwhere'.

'Neverwhere' a également fait l'objet d'une adaptation sous forme de 'comics' (6 tome)

Posté par Keltia3 à 17:00 - Critiques - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires

    Un auteur que j'ai envie de découvrir depuis trop longtemps... A te lire, je m'en réjouis.

    Posté par Theoma, 05 septembre 2009 à 19:07
  • J'adore ton billet et j'abonde totalement dans le même sens que toi! J'ai adoooré!

    Posté par Karine:), 06 septembre 2009 à 14:37
  • qu'est-ce que j'aimerais voir cette série !

    Un incontournable de la fantasy urbaine. c'est un vrai labyrinthe sous ce Londres là. Je me suis régalée.

    Posté par La liseuse, 07 septembre 2009 à 04:49
  • Un roman que j'aimerais découvrir. Dommage qu'il soit impossible à trouver en français !

    Posté par Manu, 07 septembre 2009 à 13:40
  • @ Manu: il existe pourtant chez 'j'ai lu':

    http://www.amazon.fr/Neverwhere-Neil-Gaiman/dp/2290303348/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=books&qid=1252338829&sr=8-1

    Plus d'excuse

    Posté par Keltia, 07 septembre 2009 à 17:56
  • Ha, Neil Gaiman, j'adore, et celui-ci est mon préféré de l'auteur. Mon exemplaire a même été signé par The Man Himself lors d'une dédicace à Londres.

    Posté par Cachou, 08 septembre 2009 à 08:28
  • Ah ben là, je suis vraiment jalouse Cachou

    Posté par Keltia, 08 septembre 2009 à 09:24

Poster un commentaire