Le signet

Le blog d'une bibliovore qui s'assume: mes coups de coeur, déceptions, découvertes, aventures, rêves et cauchemars littéraires!

26 juillet 2009

Malhorne (Tome 2, Les eaux d'Aratta)

           

eauxdarattaTitre Malhorne (Tome 2, Les eaux d'Aratta)
Auteur
Jérôme Camut
Genre
fantastique, aventure
Première publication
2004
Editeur Bragelonne
Pages
722 (poche)
Mon évaluation
****


Exercice délicat que de donner un avis et un résumé de ce livre sans révéler trop de passages importants à ceux qui n'auraient pas encore lu le premier tome! Je m'y essaie malgré tout, au risque que ce soit flou pour ceux qui n'auraient pas encore fait connaissance avec Malhorne.

En résumé

"L'Affaire Malhorne" a provoqué un véritable raz de marée médiatique. Ses révélations touchent des milliers de personnes, suscitent des vocations, changent des vies. Malheureusement, une gigantesque campagne de désinformation met brusquement fin au phénomène et coupe court à la réalisation du souhait de Malhorne de se révéler au monde.

Près de 20 ans plus tard, de nouveaux événements étranges viennent cependant troubler la vie d'une série de personnes, dont certaines avaient été impliquées lors des premiers événements. Découverte de vestiges archéologiques d'une civilisation pré-sumérienne au destin terrible, révélations d'un scientifique engagé par une fondation pour travailler sur un projet inhumain et sans éthique, découverte d'un étrange bâtiment au dispositif de sécurité ultra-renforcé par un délinquant surdoué en informatique... L'histoire continue!

Mon avis

Si le premier tome de Malhorne m'avait littéralement conquise, sa suite m'a un peu moins enthousiasmée. J'en ai certes beaucoup apprécié la lecture et eu bien du mal à en décrocher mais je n'ai pas ressenti la même exaltation qu'à la lecture du "Trait d'union des mondes".
Ce dernier m'avait principalement séduite par les nombreux flash-backs qui transportent le lecteur aux 4 coins du monde et du temps. L'atmosphère des "Eaux d'Aratta" s'apparente beaucoup plus à celle d'un roman d'anticipation : un futur (proche) décadent, qui s'éloigne de plus en plus de la démocratie et qu'on sent proche d'une catastrophe, écologique ou humaine. L'aspect historique du premier tome reste cependant présent dans les scènes consacrées aux fouilles archéologiques dont il est question dans l'intrigue.

On retrouve avec plaisir les personnages du premier tome et on s'amuse à constater l'évolution de chacun d'entre eux, 20 ans après le début de l'aventure. J'ai néanmoins trouvé que si certains avaient pris un certain relief (Spencer...), d'autres étaient un peu laissés "en friche" et auraient mérité d'être plus développés (Tara...).

Cela dit, "Malhorne" reste une lecture passionnante et pleine de rebondissements que je recommande à tous les amateurs de fantastique et d'aventure. Je compte d'ailleurs me plonger assez rapidement dans le 3ème tome (pour rappel, il y en a 4 en tout).

Posté par Keltia3 à 19:05 - Critiques - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

    Passionnant??? Tu rigoles???

    Je n'ai pas été atteinte par la vague Malhorne. En fait, comme énormémement de gens, j'en ignorais complètement l'existence (j'adore ces "tempêtes du Net" qui n'en sortent pas ou si peu ). Je l'ai pris en rayon parce que le résumé avait l'air intéressant et que je n'avais plus rien à lire. Comme j'avais pris le 2ème, j'ai voulu commencer par le premier - quelle erreur!
    Le premier tome est lourd, mal écrit, prétentieux. Le style est vieux, l'histoire, une resucée de Werber et ses Thanatonautres à peine voilée (la fin est édifiante en la matière), les personnages sont des clichés ambulants et le héros est antipathique. J'ai peiné à terminer le premier tome et ai abandonné le second à mi parcours. Alors voir l'engouement suscité sur le Net me laisse pantois, moi qui avais été voir des commentaires tant j'étais écoeuré par le style. Et en prime, c'est reparti pour le délire mystico-évolutif de Werber et Redfield.
    Alors pour le coup du passionnant, on repassera! Il y a plus de passion et de rebondissements dans la Bible que dans tout le cycle Malhorne MDR

    Posté par Noctys, 06 août 2009 à 11:29
  • @ Noctys: Chacun ses goûts évidemment... Tout le monde n'est pas touché par les mêmes thèmes et le même style d'écriture. J'ai trouvé le premier tome très bien écrit, le second un peu moins mais quand même passionnant.

    C'est l'intérêt d'un blog littéraire, échanger les impressions ^^

    Et la "vague Malhorne" dont je parle dans le résumé est celle dont il est question dans le livre... Je ne pense pas qu'il y en ait réellement eu une sur le net, ou en tout cas je ne suis pas au courant!

    Une resucée de Werber? Peut-être mais à choisir je préfère cette version... Question de goût évidemment.

    Posté par Keltia, 06 août 2009 à 21:00
  • Je reviens ici pour te remercier de m'avoir fait découvrir l'histoire de Malhorne
    Je viens de terminer le 4ème tome il y a quelques minutes à peine, et cette grande aventure me laisse de belles images en tête.
    Si je comprends bien, tu n'as pas encore lu les deux derniers tomes ; on évitera donc de trop en dire (à ce point de l'histoire, les révélations anticipées seraient trop nombreuses, et, contrairement à toi, je ne sais pas choisir ce qu'il faut dire sans trop en dire

    J'avais découvert ton Signet via une recherche sur Robin Hobb, juste après avoir fini ses Aventuriers de la mer.
    Puisque tu aimais de nombreux livres qui m'avaient enchanté également, je t'ai fait confiance sur Malhorne, et j'en suis ravi
    Et si ce qui marche dans un sens peut fonctionner dans l'autre, je te conseille la lecture de la Horde du Contrevent d'Alain Damasio, au cas où tu ne l'aurais pas lu (je ne l'ai pas vu dans ta liste d'auteurs commentés en tout cas).

    Enfin, pour réagir au commentaire précédent de Noctys, je suis d'accord pour dire que la principale qualité de Malhorne n'est pas l'originalité du style.
    Mais je n'y ai pas ressenti de lourdeurs particulières qui m'auraient conduit à me priver de la suite de l'histoire.
    J'ai également pensé aux Thanatonautes, mais c'est justement chez Werber que j'ai éprouvé des redites et des lourdeurs, au point d'abandonner toute la série des livres qui ont suivi ce premier volet
    A supposer qu'il soit légitime de rapprocher des auteurs sur de simples évocations, c'est plus à Barjavel et à Dan Simmons que m'a fait penser la suite de Malhorne.

    Merci encore, Keltia, et à bientôt, car je vais continuer à puiser dans les livres que tu présentes

    Posté par Dendropogon, 16 octobre 2009 à 16:48
  • @ Dendropogon : Merci beaucoup d'être venu confier tes impressions de lecture! Je me réserve en effet la lecture des tomes 3 et 4 de Malhorne pour un peu plus tard. J'ai tellement de livres qui m'attendent, que l'on m'a prêté ou recommandé!

    Je partage tout à fait ton avis sur les Thanatonautes. J'ai aussi laissé tomber la série...

    Merci pour ton conseil de lecture! Nos goûts semblent fort proches, je ne doute donc pas que ça devrait me plaire (je l'ajoute de ce pas dans mes idées cadeaux sur Amazon ).

    Posté par Keltia, 17 octobre 2009 à 14:11

Poster un commentaire