Le signet

Le blog d'une bibliovore qui s'assume: mes coups de coeur, déceptions, découvertes, aventures, rêves et cauchemars littéraires!

29 septembre 2008

Lectures parallèles

coffeebreak

Avez-vous pour habitude de vous plonger dans un seul livre à la fois? Ou êtes-vous du genre à avoir en permanence plusieurs lectures "en chantier"?
Jusqu'il y a peu, je me rangeais plutôt dans la première catégorie. Mis à part un éventuel magazine, je ne consacrais mes périodes de lecture qu'à un et un seul ouvrage à la fois. En me lançant dans cette aventure "bloguesque", j'ai pourtant repris une vieille habitude oubliée, les "lectures parallèles".

Pour certains, cette pratique, synonyme de confusion des intrigues et des personnages, relève de la mission impossible. Je maintiens que ce n'est pas si difficile que ça, pour peu que l'on respecte certains principes de base. Je vous explique?

Règle n°1: être un "gros" lecteur

Et cela n'a rien à voir avec votre masse corporelle! J'entends par là que l'adepte des lectures parallèles doit au minimum, selon moi, pouvoir consacrer quotidiennement 2 heures à la lecture. En effet, si vous ne disposez que d'une demi-heure de lecture par jour (avant de dormir par exemple), rien ne sert de passer d'un livre à l'autre. Le temps consacré à chaque ouvrage est trop court (même si vous alternez les livres un soir sur deux) et ne vous permet pas de vous imprégner suffisamment de l'histoire pour la garder en mémoire et profiter pleinement du travail de l'auteur sans avoir l'impression de zapper.

Règle n°2: diviser le temps de lecture en périodes distinctes

Vos deux heures quotidiennes ne doivent évidemment pas tenir "d'un bloc". Il vous faut des pauses pour pouvoir sortir de l'univers d'un auteur et entrer dans celui d'un autre. Mon temps de lecture quotidien se compose de 3 périodes principales: un trajet en train le matin pour rejoindre mon lieu de travail (1 heure), le trajet retour (1 heure) et un temps plus ou moins long avant de dormir. A ces moments privilégiés s'ajoutent toute une série de petits temps de lecture improvisés (attente à la gare, ... ).

Règle n°3: varier!

Choisissez des ouvrages de genre (et éventuellement de langue) différents pour chacun de vos "longs" moments de lecture. Évitez de lire, par exemple, 2 romans policiers en même temps: c'est la confusion assurée. Thriller, roman historique, ouvrage documentaire, bande-dessinée, ... : profitez-en pour découvrir de nouveaux genres.

Règle n°4: bien se connaître

Apprenez à vous connaître, en tant que lecteur. Vous êtes plus attentif le matin? Réservez ce moment à la lecture d'ouvrage en langue étrangère, d'essais ou de documentation. Vous avez, au contraire, besoin de vous donner un coup de fouet pour la journée? Lisez un thriller, un ouvrage à suspense, ...

Règle n°5: profiter des circonstances

Choisissez des livres de poche ou des magazines pour vos moments de lecture dans les transports en commun, à l'extérieur... Gardez les belles éditions, les livres grand format pour la lecture à la maison (par exemple avant de dormir).
Gardez toujours un magazine ou un petit livre à portée de main pour les lectures improvisées (dans la voiture lorsque vous êtes coincés dans les embouteillages ou que vous devez attendre quelqu'un...).

Voilà! En appliquant ces quelques règles, vous devriez pouvoir parfaitement jongler entre plusieurs ouvrages. Un dernier conseil: n'en faites pas trop! Personnellement, j'essaie de ne pas dépasser 3 livres en lecture parallèle (sans compter les magazines, BD, ...).

Pour vous donner une idée concrète, voici mon "horaire" actuel de lecture:

- entre 6h30 et 7h30 (trajet en train vers le boulot): lecture d'un roman américain... en néerlandais (eh oui, j'essaie d'augmenter mon vocabulaire et on m'a prêté celui-là): "Middernacht in de tuin van goed en kwaad. De bekoring van Savannah" par John Berendt.

- entre 16h30 et 17h30 (trajet de retour): lecture d'un roman en format poche, actuellement "Le treizième conte" de Diane Setterfield.

- entre 22 et 22h30 (avant de dormir): "L'île mystérieuse" de Jules Verne en édition grand format illustrée (une brique!).

Ajoutez à cela la lecture de mes magazines habituels (Muze et National Geographic...) et de la presse, de temps en temps.

Posté par Keltia3 à 09:30 - Les livres et moi - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • Je ne suis pas une lectrice parallèle. Je suis une fidèle à un seul livre qui me suit partout, mais alors partout...

    Posté par Constance, 29 septembre 2008 à 10:15
  • Comme Constance, je ne lis qu'un livre à la fois. Mais je ne lis jamais à l'extérieur. Impossible de me concentrer. Il y a trop de bruit parasites. Franchement ton article est vraiment bien écrit et me donne presque envie d'essayer mais je me connais pour savoir qu'il ne faut pas tenter le diable.

    Posté par La liseuse, 29 septembre 2008 à 11:14
  • Comme tout cela est organisé ! Personnellement je suis une lectrice en parallèle involontaire. C'est-à-dire que j'ai tendance à semer des livres partout, alors même que je suis en cours de lecture. C'est ainsi que j'ai égaré un petit Virginia Woolf à peine commencé et que je viens juste de le retrouver. J'ai donc fait d'autres lectures entre temps. Mais je crois que je vais maintenant devoir reprendre "Les vagues" au début. Alors s'agit-il vraiment de lectures parallèles ? Sans doute que non.
    Sinon je n'applique pour l'instant que la règle n°4 : bien se connaître. C'est pourquoi jamais je ne poserai une tasse de café au milieu des livres. Je suis bien trop maladroite...

    Posté par Levraoueg, 29 septembre 2008 à 12:06
  • Ton article est absolumet remarquable et je dois dire que ton exposé rejoint tout à fait mes règles de lectures parallèles, sauf que je n'aurais jamais pu les traduire de façon si claire et avec des mots si bien choisis.
    Et bravo pour l'originalité de ton article, Keltia!

    Posté par sybilline, 29 septembre 2008 à 15:49
  • Un livre pour les transports, 3/4 heure le matin et le soir
    Un livre avant de dormir
    Parfois un livre le week end, si je suis sure de pouvoir le terminer !

    Posté par Michel, 29 septembre 2008 à 19:05
  • @ La liseuse: lire à l'extérieur, je n'y arrive pas toujours non plus... Lorsque les mots d'une conversation attire mon attention, impossible de me concentrer sur mon livre!

    @ Levraoueg: oui, ça a l'air très organisé comme ça mais je ne suis pas toujours ça à la lettre non plus! Tout dépend de mon humeur. Parfois, j'aime être hyper organisée dans mes lectures, d'autres fois je me laisse emporter par des envies passagères.

    @ Sybilline: merci!

    Posté par Keltia, 29 septembre 2008 à 20:35
  • J'aime beaucoup cet article! Bon, j'ai tendance à être fidèle à un seul bouquin (quitte à faire craquer mon sac pour qu'il y entre quand il est format géant) mais il m'arrive de mélanger roman/manga. En fait, quand je suis partie dans une histoire, généralement, je n'ai que l'envie de connaître la suite!!!

    Posté par Karine :), 30 septembre 2008 à 03:50
  • Quel beau système, qui t'oblige quand même à transporter deux livres par jour, pour les trajets du matin et du soir ! Pendant ma longue période d'oisiveté, j'aimais aussi lire au moins deux livres en même temps, ça évite de se lasser de l'univers, ça permet de retrouver avec plaisir l'intrigue abandonnée plus tôt. Mais je me suis aperçue que je traînais de plus en plus dans mes lectures et je préfère qu'un livre soit bouclé en deux semaine maximum. Donc, en ce moment, je me restreins à un roman !

    Posté par canthilde, 01 octobre 2008 à 19:48
  • J'ai beaucoup de difficulté à lire deux romans en même temps. Pour moi, cela n'a rien à voir avec la confusion possible au niveau de l'intrigue, mais à la quasi-impossibilité de pénétrer à la fois deux univers. Comme Karine ci-dessus, cela m'oblige à trimballer d'énormes briques dans les transports en commun (j'ai eu beaucoup de plaisir récemment avec World Without End de Ken Follett!!)!

    Par contre, pas de problème pour lire en même temps qu'un roman d'autres types de livres: essais, BDs, etc.

    Posté par Grominou, 02 octobre 2008 à 01:51
  • @ Karine:

    De temps en temps je commence un livre qui me passionne et alors je ne peux plus le lâcher! Du coup mes autres lectures sont en pause!

    @ Canthilde:

    C'est vrai que ça ralentit le rythme de lecture... Mais lorsqu'on lit un livre dans une langue étrangère ou un bouquin plus théorique, c'est bien de pouvoir "souffler" un peu en alternant avec d'autres romans.

    @ Grominou:

    Quand je lis une brique, je ne prends qu'un livre dans le train. Sinon bonjour l'encombrement!

    Posté par Keltia, 02 octobre 2008 à 17:34
  • Joli billet qui ne peut laisser indifférente une lectrice compulsive ... J'ajouterai seulement qu'il vaut mieux éviter les lectures trop passionnantes (ex policier qu'on ne lâchera pas avant 2 h du matin) le soir , et donc les lectures parallèles sont l'idéal.

    Posté par keisha, 03 octobre 2008 à 18:55

Poster un commentaire