Le signet

Le blog d'une bibliovore qui s'assume: mes coups de coeur, déceptions, découvertes, aventures, rêves et cauchemars littéraires!

19 août 2008

The List

thelistTitre The List
Auteur
Steve Martini
Genre
Thriller juridique
Année d'édition
1997
Langue
Anglais
Pages
451
Mon évaluation ***



En quelques mots

Au premier coup d'oeil, Abby Chandlis est une femme sans grand relief: la quarantaine, avocate de niveau respectable, divorcée, au physique agréable sans être une gravure de mode. Elle cache pourtant, sous ses airs communs, un talent extraordinaire... qui se compte en millions de dollars! Après le boulot, Abby écrit. Elle a un don: celui de trouver les mots justes, le bon rythme. Sa vie prend un tournant décisif lorsqu'elle parvient à rédiger un véritable best-seller que les majors de l'édition et de la production cinématographique ont tôt fait de repérer.

Persuadée que son âge, son physique et son sexe ne rencontrent pas les exigences du "marché" et lui interdiront d'atteindre les sommets de la célébrité, Abby met au point une stratégie. Signant son roman d'un pseudonyme masculin, Gable Cooper, elle se met à la recherche d'un homme capable de jouer pour elle les hommes de paille. Sa mission: passer aux yeux des médias et du monde pour l'auteur du bestseller, le temps que le livre se fasse une place dans "la liste", le top des ventes aux USA.

Malgré son plan ingénieux, Abby va progressivement se rendre compte qu'elle affronte des forces et des enjeux qui la dépassent et qui menacent l'ensemble de son univers...

Mon avis

Je me suis plongée dans "The List" sur les recommandations de mon copain et de ma chef, qui m'a gentiment prêté le livre, en format poche. Quelques pages ont suffi à me convaincre que leurs commentaires élogieux étaient fondés et je suis très vite "rentrée" dans l'histoire.

L'intrigue est très bien ficelée, les personnages crédibles et attachants. J'ai particulièrement apprécié les passages décrivant le processus de rédaction d'une oeuvre littéraire, la méthode de travail de l'auteur fictive Abby Chandlis. L'idée que, le secret d'un bon écrivain, c'est d'avoir une "bonne oreille", comme pour la musique, la capacité de percevoir le rythme des mots et des phrases et d'agencer le tout pour que ça "sonne bien". Si on n'a pas la bonne oreille, c'est comme quand on chante faux, il est extrêmement difficile de parvenir à écrire.

Enfin, la mise en abîme que représente ce livre m'a fascinée: il s'agit d'un best-seller qui dénonce la jungle qu'est devenue le monde de l'édition aux USA au travers de l'histoire d'un best-seller. Je n'ai pas pu m'empêcher de m'interroger: est-ce que cette image correspond à la réalité? Si oui, quel "culot" de la part des éditeurs de lui faire une place sur les rayonnages! Est-ce que les chances d'un roman à figurer dans cette fameuse liste pèsent plus lourd que l'image que les majors renvoient au monde extérieur? Ou est-ce qu'on ne présume pas que le lecteur puisse sortir du livre et entamer ce genre de réflexion?

Bref, un roman idéal pour tout passionné de lecture, de livres et de suspense.

En savoir plus

Le site de l'auteur (in english of course)

Posté par Keltia3 à 13:53 - Critiques - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire